Press "Enter" to skip to content

Cours de français

COURS DE FRANÇAIS INTERNES

L’apprentissage d’une langue nationale (français) est la condition sine qua non d’une intégration réussie dans notre canton. L’ensemble des bénéficiaires a accès à des cours de français, quel que soit leur statut. Ces cours sont en principe obligatoires.

Les assistants sociaux pré-inscrivent les bénéficiaires nécessitant des cours de français dans les premières semaines qui suivent leur arrivée. Après avoir participé aux Modules d’Information et de Sensibilisation Sociale (MISS), l’unité d’insertion sociale convoque ces personnes à des entretiens/séances d’évaluation.

Ce dispositif d’apprentissage du français s’inscrit dans le pôle «Langues» du Programme d’Intégration Cantonal, il est mis en œuvre en collaboration avec les partenaires cantonaux.

Dispositif « Français Langue d’Insertion  » (FLI – FIDE)

Le FLI, français langue d’intégration, est un concept qui se situe dans le prolongement du FLE, français langue étrangère. Il désigne un enseignement du français spécialement adapté à des migrants adultes sur le territoire suisse. Il privilégie un apprentissage de la langue d’accueil en lien direct avec l’environnement quotidien de l’apprenant. Il s’aligne sur des méthodes de formation des adultes et reprend en détail le cadre conceptuel du système FIDE (Français-Italiano-Deutsch) développé par la Confédération et dont la particularité est de « fixer les objectifs et les contenus des cours de langue et de mettre en évidence les domaines sociaux dans lesquels les migrants veulent ou doivent agir ».

Ce dispositif est conçu en collaboration avec les partenaires cantonaux pour garantir l’acquisition d’un niveau B1 à l’oral et A2 à l’écrit selon les normes du CECR (Cadre européen commun de référence).

Entretien d’évaluation

Avant d’être admis dans le dispositif de français, les migrants sont soumis à un test initial de langue. Les évaluations à l’entrée servent à évaluer les acquis linguistiques en français ou les besoins en français des bénéficiaires afin de les inscrire dans une classe adaptée à leur niveau. Les entretiens d’évaluations se déroulent sous plusieurs formes : entretiens agendés (entretiens individuels), permanences d’inscription (évaluation en groupe)..

L’outil d’évaluation est sous la forme d’un entretien conversationnel et d’un test écrit.

A tout moment, les travailleurs sociaux peuvent orienter leurs bénéficiaires vers cette cellule d’évaluation FLI, qui prescrira une proposition d’orientation ou d’inscription du bénéficiaire dans un cours adapté.

Descriptif de la mesure

Public : personnes avec un faible niveau de français.

Objectif : acquérir les compétences linguistiques du niveau A2/B1 du CECR dans un délai maximal de 24 mois.

Lieu :        Centre de formation et développement HG, rue de Lyon.

Formateurs : 3 formateurs responsables, 12 à 16 enseignants formé à l’interne au FLI-FIDE, ainsi que des stagiaires ADR en cours de formation FLI-FIDE.
Sessions : de 8 semaines, à raison de 3 heures par jour, 4 jours par semaine, 96 heures par session.

  • Matin : 9h – 12h
  • Après-midi : 14h – 17h
  • Soir : 18h – 21h

Effectif : entre 15 et 20 apprenants par classe selon le niveau

Tests et passage au niveau supérieur :

à la fin de chaque session, le passage au niveau supérieur est déterminé par un test écrit et un test oral. En cas d’échec, le bénéficiaire peut redoubler le niveau si la distance à l’acquisition du niveau est raisonnable.

Chaque niveau ne peut, en principe, être refait qu’une seule fois.

Attestation : une attestation de présence est donnée dès 80% de suivi.

Niveaux :

  • Alphabétisation
  • Débutant 1
  • Débutant 2
  • Elémentaire 1
  • Elémentaire 2
  • Pré-intermédaire 1
  • Pré-intermédaire 2
  • Intermédiaire 1
  • Intermédiaire 2
  • Intermédaire 3

Sortie du dispositif des cours de français

L’ensemble des personnes qui obtiennent le niveau B1/A2 est habilité à passer en phase d’insertion professionnelle et à bénéficier ainsi de conseils spécifiques pour l’élaboration de leur projet professionnel. Ils reçoivent, sitôt après avoir obtenu leur certification B1/A2, des informations sur le dispositif d’insertion professionnelle dans le cadre d’un entretien individuel avec la conseillère en insertion et la responsable du dispositif de français. En fonction de leur projet professionnel, elles sont orientées vers une mesure externe adaptée à leurs profils ou, préalablement, lorsque cela s’avère nécessaire, vers un stage d’évaluation de la distance à l’emploi (voir ci-dessous).

COURS DE FRANÇAIS EXTERNES

Les personnes qui ne disposent pas de la disponibilité ou des ressources nécessaires pour satisfaire aux exigences du dispositif sont orientées vers des partenaires cantonaux qui offrent des mesures sociales adaptées à leurs problématiques tout en permettant un développement ou un maintien des compétences linguistiques. L’inscription aux cours externes se fait uniquement au travers des collaborateurs du Centre de formation et de développement de l’HG.

Descriptif de la mesure

Public : les personnes qui ne disposent pas des ressources, du financement, de la capacité ou de la disponibilité nécessaires au suivi des cours intensifs prévus ci-dessus.

Organisateurs : Partenaires externes membres du C9 (UOG, UPCGe, UPA, CRG, Camarada)

Objectif : offrir aux personnes des mesures adaptées à leur profil.

Lieux : UOG, UPCGe, Camarada, CRG, UPA, etc.

Rédaction : Olivier Schmid, Administrateur de fonction, Pôle insertion-intégration AMIG

Site Langues et Intégration